InvesCore NBFI

funding gap emerging markets

InvesCore NBFI JSC est une société de microfinance basée sur Fintech qui a été fondée en 2016. Elle introduit des technologies avancées et fournit des services innovants et rapides à ses clients. À ce jour, nous avons 18 succursales et 2 filiales en Mongolie. De même, nous avons établi 2 filiales en République kirghize. En 2019, InvesCore a organisé une introduction en bourse d'une valeur de 15 % de ses actions totales. Dès lors, le prix de l'action a augmenté de 145 % à la fin de 2021. En 2021, InvesCore et ses filiales disposent de 269 employés et de plus de 80 000 clients.

InvesCore est la plus grande institution financière non bancaire de Mongolie en termes de portefeuille de prêts, de revenu net et d'actifs (sur 531 IF) avec un portefeuille de prêts de 174 milliards MNT (environ 60 millions USD) à la fin de l'année 2021 et 40% du portefeuille de prêts est comptabilisé pour les PME et les entrepreneurs commerciaux.

En ce qui concerne la stratégie d'expansion internationale, InvesCore se concentre sur le lancement de ses activités sur les marchés d'Asie centrale et d'Asie du Sud-Est à l'aide de ses solutions de prêt numérique.

Information Générale

EmprunteurInvesCore NBFI
PaysMongolie
Siège socialUlaanbaatar
Websitehttps://invescore.mn/mn/
Financé29 Mars 2016
Actif sur Lendahand depuis17 Avril 2022
Credit Score2.96

Informations financières au 2023-09-30

Aperçu du portefeuille€107 972 223
Ratio de levier72,70%
Ratio d'abandon de créances des 12 derniers mois0,01%
% montant de l'investissement en retard (>90 jours)0,43%

A propos de Mongolie

La Mongolie a mis en œuvre des réformes démocratiques en 1990, notamment une nouvelle constitution. Le peuple de Mongolie a choisi une démocratie parlementaire avec une économie de marché libre. À l'époque soviétique, l'économie de la Mongolie était principalement axée sur le secteur agricole. Toutefois, après avoir accédé à l'indépendance, elle a découvert sa richesse en ressources et en minéraux, notamment en or, en cuivre, en uranium et en charbon. L'économie mongole étant très dépendante de l'exploitation minière, le gouvernement stimule activement d'autres secteurs pour diversifier l'économie.

Dernier projet financé